Perdue au milieu du désert, une station-service, battue aux quatre vents, va être le théâtre d'un affrontement sans merci entre une bande de furieux autochtones, lancés à la poursuite d'une femme blessée, et la poignée de résistants qui lui ont porté secours. Frank, responsable des lieux, en compagnie de sa petite-fille, d'un jeune couple de voyageurs, et d'un VRP sur le retour, vont devoir soutenir le siège d'une population locale dont le passe-temps favori est la chasse à l'homme.

L'objet de leur fureur s'appelle Maggie. Parcourant le pays à la recherche de sa mère disparue, celle-ci leur a échappé quand, avec son ami Simon, sacrifié sur l'autel du crime le plus odieux, elle a mis à jour leur sinistre distraction. Depuis, la horde n'a qu'une idée en tête : se débarrasser d'elle, et de tous ceux qui lui feront obstacle. Ils vont dès lors transformer la station-service en une fracassante scène de guerre, et lâcher un déluge de feu sur leurs opposants.

Dans un style organique, violent et immersif, qui n'est pas sans rappeler le Sam Peckinpah des grandes heures, Gabriel Bergmoser, jeune écrivain de 29 ans, renoue avec une littérature de combat, plutôt oubliée dans le polar actuel. Brossant avec vigueur des personnages de vrais méchants et de faux gentils, il offre aux amateurs de littérature coup-de-poing, avec ce premier roman, un concentré d'énergie brute et de suspense madmaxien. On ne s'étonnera donc pas de l’intérêt d' Hollywood pour cette petite perle noire.

Cedric BRU
Traduit de l'anglais (Australie) par Charles Recoursé