A l'image des grandes enquêtes criminelles comme De Sang Froid auquel on ne peut évidemment pas ne pas penser, Les Lumières de l'Aube raconte le travail d'investigation titanesque mené par Jax Miller pour tenter d'élucider un mystère qui a bouleversé toute une région.

L'auteur qui a connu le succès avec Les Infâmes en 2016 et Candyland l'année suivante va, de rencontres en rencontres, de témoignages en témoignages, tenter de reconstituer les pièces d'un puzzle macabre, et y trouver une sorte de catharsis qui fera resurgir les démons du passé.

De la mère courage de Lauria Bible aux grand parents désaxés de Ashley Freeman en passant par les voisins hostiles ainsi que les policiers et fédéraux qui auront eu à intervenir après le drame, Jax Miller va reprendre point par point les étapes d'une enquête visiblement bâclée, et réintroduire de l'espoir et de la sensibilité dans un dossier qui en manqua cruellement.

Même si Les Lumières de l'Aube peut s’avérer parfois un peu long et pesant dans le souci des détails et la densité des investigations, on reste néanmoins époustouflé par le superbe travail littéraire et saisi par sa confondante humanité. On est alors pris dans une ambiance quasi surnaturelle, voisine ce celle de True Detective, où le temps s'est arrêté vingt ans plus tôt dans une prairie jalouse de ses secrets et orpheline de ses enfants.

Cedric BRU
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claire-Marie Clévy