Ne T'enfuis Plus ne déroge pas à ces principes. Au centre d'une nouvelle intrigue opaque aux nombreux rebondissements, on retrouve nombre des préoccupations de l'auteur : place de plus en plus importante prise par Internet et les réseaux sociaux, dissolution de la famille, pales gimmicks d'une époque en mal de repères, etc.

Le moraliste Harlan Coben oppose ainsi à une marche du monde malmenée par les contre vérités et les faux dieux le retour à des principes de base fondés sur l'amour, la lucidité et la solidarité.

Ce n'est pas pour rien que ce dernier opus met en scène un père bouleversé à la recherche de sa fille, étudiante prometteuse, devenue toxicomane et SDF. Devenu la risée des réseaux sociaux après avoir été filmé repoussant violemment le mauvais génie de sa fille, Simon va plonger à son corps défendant dans une sombre affaire de secte et de trafic d'enfants, autres plaies de notre temps.

Endossant une stature héroïque et sacrificielle, Simon, seul contre tous, remontera le fil d'une histoire tissée de main de maître, frôlant l’invraisemblable (parfois trop) tant elle dévoilera de facettes insoupçonnables faisant de Ne T'enfuis Plus un des titres les plus noirs de l'auteur de Ne le Dis à Personne. Peut-être que la nette volonté de se renouveler, d’apparaître comme un insatiable arpenteur de mystères qui n'hésite pas à sortir de sa zone de confort, déroutera certains de ses lecteurs.

Pour notre part, Harlan Coben signe ici un thriller crépusculaire et audacieux qui ouvre sûrement la voie à de prochains implacables frissons.
Cedric BRU
Traduit de l'américain par Roxanne Azimi