C'est à ces questions que le journaliste belge Quentin Jardon, spécialisé dans les nouvelles technologies, tente de répondre en suivant le fil de cette aventure technologique ébouriffante qui a changé le cours du monde. Bâti comme une réelle enquête policière Alexandria nous montre Jardon remonter inlassablement la piste de Robert Cailliau qui refuse depuis des années tout interviews et invitations. Robert Cailliau, injustement oublié qui, avec l'Anglais Tim Berners-Lee, apparaît pourtant bien comme le co-fondateur du Web.

En effet, cet ingénieur, né en 1947 à Tongres en Belgique, spécialiste de la mécanique des fluides et passionné par les systèmes hypertexte va collaborer avec Berners-Lee, son collègue du Cern de Genève, qui avance alors sur des techniques de partage de documents. Dès lors, les deux hommes vont unir leurs efforts et leurs compétences - différentes mais terriblement complémentaires - pour mettre au point un système qui allait constituer les bases du Web que l'on connaît aujourd'hui. Leur credo, qui va très vite devenir la pierre d'achoppement du développement de cet outil du futur, est une volonté ferme de préserver leur création des intérêts financiers : gratuité et vocation collaborative doivent, pour eux, présider aux destinées du Web.

Malheureusement, ces beaux principes seront vite foulés au pied par leurs rivaux américains. Ceux-ci, plus retors, sauront imposer principes commerciaux et vues hégémoniques reléguant Cailliau à un rôle de figuration. Tim Berners-Lee, quant à lui, plus souple et anglophone, récoltera les lauriers de la gloire et construira sa statue d'inventeur du Web laissant Robert Cailliau, son évangéliste, dans les oubliettes de l'Histoire.

A la manière des meilleurs polars, Quentin Jardon dans une langue moderne et alerte nous plonge au cœur d'une histoire passionnante et secrète qui tient le lecteur jusqu'au bout en haleine. Livre de référence dès sa sortie Alexandria retrace autant l'histoire d'Internet qu'il rend hommage à ses pionniers, illustres ou oubliés.
Cedric BRU