Pour preuve ce magnifique début qui définit d'une manière résolument poétique le concept d'inspiration : « L'inspiration est la quantité imprévue, la muse qui vous assaille au cœur de la nuit ». Dans ces quelques mots cristallins, on repère ses influences qui vont de Rimbaud à Virginia Woolf en passant par Jack Kerouac. Plus elle avance en age et en écriture et plus Patti Smith revient à une sorte de poésie errante et voyageuse qui porte l'essentiel de son travail. Elle ne cesse également de s'interroger sur le sens de l'écriture : "Pourquoi est-on poussé à écrire ? Pour se mettre à part, à l'abri, se plonger dans la solitude, en dépit des demandes d'autrui."Dévotion est un petit livre ciselé et précieux. Des textes intimes captés à Paris (ville source de son inspiration) et New York qui réfléchissent sur le sens de l'écriture et encadrent une nouvelle d'une beauté à couper le souffle et intitulée Dévotion. Le livre se présente, dès lors, comme un écrin, un paquet cadeau dont les papiers de protection se superposent pour préserver le trésor qu'ils enveloppent. Une fois encore la France est à l'honneur et Patti Smith n'aime rien de plus que flâner dans le Quartier Latin, rêver dans les jardins de Gallimard, son éditeur, ou prendre son café au Flore. Relater aussi cette invitation de Catherine, fille d'Albert Camus, à venir à Lourmarin propriété de l'auteur pour un séjour tout de grâce et de souvenirs. Enfin, cette nouvelle, Dévotion, à la fascinante délicatesse qui met en scène une enfant surdouée, dévorée par sa passion du patinage aux prises avec la lourdeur de la vie. Texte délicat et bouleversant à la narration, Dévotion place désormais Patti Smith au rang des meilleurs conteurs.
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nicolas Richard