Lors d’une mission à haut risque à Barcelone cinq ans plus tôt, Jenny Aaron membre d’un service spécial d’élite commet une lourde faute où – en plus d’avoir failli au combat – elle perd la vue au cours d’un affrontement avec un ennemi qui va devenir son pire cauchemar. En effet, quand un prisonnier psychotique à qui elle a eu affaire des années auparavant se dit prêt à parler à condition que ce ne soit qu’à Jenny Aaron, le destin de la policière va définitivement basculer dans l’horreur. Le détenu n'est que l'instrument d’un homme à l’intelligence machiavélique prêt à tout pour se venger d’elle avec une raison qui ne sera révélée qu’à la fin. Prise dans le griffes de ce meurtrier aux ressources inépuisables, Jenny va mettre à l’épreuve toutes les capacités de maitrise, de combat, de résistance à la douleur et de courage qu’elle a développées depuis sa cécité. Holm, son bourreau lui aussi rompu aux arts martiaux et leur philosophie mène la danse méthodiquement comme quelqu’un qui n’a plus rien à perdre. Dès lors, un combat sans merci et apparemment inégal s’engage et laisse le lecteur sidéré. En dépit d’une intrigue souvent touffue mais aux rebondissements assassins, Irrévocable se lit avec avidité et frayeur. Le rythme quasi cinématographique de ce thriller hors norme nous tient en haleine durant plus de cinq cent pages. Alliant un style romantique et nerveux, violent et désenchanté à une intrigue sombre tirée au cordeau, ce thriller singulier, qui ouvre une série, a le grand mérite, outre des qualités d’action rarement atteintes, de révéler une nouvelle héroïne charismatique et complexe dont les amateurs du genre n’ont pas fini de parler.