Les Obsédés Textuels

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Ecrits Meurtriers

Rendez-vous d'une littérature dangereuse et sanglante, ces Écrits Meurtriers regroupent nos coups de cœur pour les polars et thrillers récents.

Fil des billets

Trente Grammes de Gabrielle Massat. Le Masque

Massat.jpgIl est des polars qui dépassent le cadre strict du genre pour rejoindre les rives de la littérature générale. Trente Grammes en fait partie tant son propos déborde vers l'intime et, en prenant la peinture comme toile de fond, semble s'éloigner des codes du roman policier pour finalement y revenir toujours.

Lire la suite...

La Chasse de Gabriel Bergmoser. Sonatine

Bergmoser.jpgIl est rare de tomber sur des polars qui, instantanément, vous font penser au film qu'ils pourraient inspirer. C'est pourtant le cas ici, avec La Chasse, électrisant thriller à la sauvagerie brutale, dont l'intrigue redoutable a pour décor le bush australien, et ses paysages inhospitaliers. Chasse à l'homme hystérique, et sans concession qui vous saute à la gorge, et ne vous lâche plus le temps de deux-cent-cinquante pages fiévreuses et obsédantes.

Lire la suite...

Quarantaine de Peter May. Rouergue Noir

May.jpgEn 2005, Peter May, impuissant à faire publier sa série des Assassins sans Visages, écrit Quarantaine à l'arrache. Six semaines lui suffisent pour boucler ce polar visionnaire, qui restera dans un dossier Dropbox sur le bureau de son ordinateur. Les éditeurs jugeant sa trame des plus improbables, et son intrigue, au cœur d'une pandémie de grippe H5N1, d'un extrême pessimisme, propre à décourager les lecteurs les plus avertis.

Lire la suite...

Résine de Ane Riel. Le Seuil

Riel.jpgVoilà déjà longtemps que la littérature scandinave nous réserve des surprises. Bonnes pour la plupart. Du polar (Mankell, Larson, Nesbo, Indridason...) au roman psychologique (Jonasson, Paasilinna, Ernestam...), elle ouvre sans cesse de nouveaux horizons. C'est le cas avec la découverte d'Ane Riel, célèbre au Danemark depuis une dizaine d'années, et enfin traduite en France. Avec Résine, elle prend place parmi les grands fabricants de terreur et nous plonge dans une atmosphère digne des meilleurs contes de fées pour adultes.

Lire la suite...

Somnambule de Joseph Knox. Le Masque

knox2.jpgEn 2018, Sirènes avait été un choc. Il nous plongeait dans les bas-fonds de Manchester et révélait Aidan Waits, anti-héros aux prises avec les pires démons. Troisième acte des ténébreuses aventures de ce flic désabusé, Somnambule, après Chambre 413, marque le retour de l'excellent Joseph Knox, qui a déjà eu mille vies (barman, libraire, producteur TV...) avant de vivre de sa plume, pour creuser le sillon noir d'un type de polar implacable et désespéré.

Lire la suite...

Metropolis de Philip Kerr. Le Seuil

Metropolis.jpgDisparu en 2018, le regretté Philip Kerr signait avec Metropolis la troisième aventure posthume de Bernie Gunther. En situant son intrigue en 1928, il refermait la boucle d'une série qui avait débuté au début des années 1930. Préquel bienvenu pour la parfaite appréhension d'un héros désormais mondialement célèbre, ce dernier acte s'impose comme une évidence et entraîne bien des regrets.

Lire la suite...

L'Inconnu de la Forêt de Harlan Coben. Belfond

HC8.jpgLes esprits chagrins reprochent souvent aux écrivains à succès d'écrire toujours le même livre. Pour flatter leur lectorat et exploiter un filon jusqu'à la corde. Agissons nous de la sorte pour les partitions d'Erik Satie ou les toiles de Mark Rothko ? Si, depuis Ne le Dis à Personne, Harlan Coben a pratiquement réinventé le concept de disparition, et en a fait la toile de fond de la plupart de ses thrillers, il ne s'est pas contenté pour autant d'une recette facile aux ressorts prévisibles...

Lire la suite...

Entre Fauves de Colin Niel. Rouergue Noir

Niel.jpgLes romans de Colin Niel ne ressemblent à aucun autre. L'auteur de Seules les Bêtes entretient un rapport étroit avec la nature dont il a fait la toile de fond de tout son travail. Cet ingénieur agronome, fervent défenseur de la biodiversité, intègre le décor naturel comme un personnage à part entière – imprévisible et souverain. Avec Entre Fauves, l'auteur ne déroge pas à la règle et nous plonge dans l'univers impitoyable de la chasse aux grands fauves.

Lire la suite...

Chez Nous de Louise Candlish. Sonatine

Candlish.jpgVoilà une bonne dizaine d'années que les éditions Sonatine donnent le la en matière de littérature policière. Alternant réussites commerciales (Les Visages, La Fille du Train, La Religion...) et révélations fracassantes (Au-Delà du Mal, Les Apparences, Le Livre sans Nom...), cette jeune maison a su renouveler un genre aux codes parfois trop figés. Chez Nous appartient sans aucun doute à la première catégorie quand on considère le succès qu'il a remporté outre-manche.

Lire la suite...

Les Ombres de la Toile de Chris Brookmyre. Métailié

Brookmyre.jpgOn le sait désormais, Internet a mis la main sur nos vies. Pourtant, dans un monde toujours plus connecté où nos identités sont livrées en pâture, dans l'ombre, s'active une phalange de guerriers numériques tant redoutés par les nouveaux maîtres de l'univers. Dorénavant, GAFAs, big datas, entreprises innovantes, établissements financiers et gouvernements ne sont plus à l'abri des hackers et de leurs attaques cybernétiques destructrices. Assauts numériques à grande échelle qui fragilisent les puissants ou – pire encore à l'ère de l'hyper communication - les ridiculisent au yeux du monde.

Lire la suite...

L'Homme aux Murmures de Alex North. Seuil


North.jpgLes thrillers mettant en scène des enfants constituent un genre délicat. Surtout quand il s'agit de serial killers les prenant pour proie. Catégorie clivante s'il en est – combien interrompront leur lecture en pensant à leurs propres gamins -, elle n'en demeure pas moins une mine de sentiments exacerbés qui donnent souvent lieu à de terribles suspenses.

Lire la suite...

Santa Muerte de Gabino Iglesias. Sonatine

Iglesias.jpgSanta Muerte n'est que violence et règlements de comptes. Superstitions et vengeances. Malédictions et fatalités. Et pourtant, Gabino Iglesias en fait un cocktail d'énergie pure chargé d'une folle soif de vivre. Empruntant autant à Tarantino de Reservoir Dogs qu'à Sicario de Juan Manuel Florensa, ce court premier roman renvoie par son explosivité au meilleur de Sam Peckimpah circa The Wild Bunch. Pour le lecteur c'est une plongée dans une essoreuse lancée à plein régime...

Lire la suite...

Du Sang sur l'Asphalte de Sara Gran. Le Masque

Gran.jpgDans le monde du polar, Sara Gran est décidément un cas très à part. Après deux thrillers psychologiques sans grand relief, elle publie Dope en 2006 qui va la révéler au monde. Elle y fait montre d'un style crépusculaire au service d'une histoire noire comme la nuit située dans les bas fonds de Manhattan. Mixant hard boiled moderne à la Georges Pelecanos avec roman toxique digne de Michael Guinzburg, Sara Gran semble alors bien partie pour être une sorte de Louis Welsh américaine...

Lire la suite...

Noir Comme Le Jour de Benjamin Myers. Le Seuil

Myers2.jpgAprès l'hystérique et puissant Dégradation, Noir Comme le Jour est le deuxième roman de Benjamin Myers publié en France. Le journaliste Roddy Mace et le policier James Brindle, qui se sont fracassés sur les ténèbres de la précédente enquête, se retrouvent dans un village gentrifié de la campagne anglaise qui peine toutefois à dissimuler sa misère et la brutalité de ses habitants. Y survient une suite d'agressions, pour certaines mortelles, qui retournent une population engluée dans ses secrets.

Lire la suite...

Sacrifices de Ellison Cooper. Le Cherche Midi

ECooper.jpgQue peut-on encore attendre de thrillers campant des serial killers ? Après Thomas Harris, Michael Connelly, Donato Carrisi, Robert Crais, Mo Hayder et consorts y a t-il toujours une relève digne de ce nom ? Assurément quand on considère la bonne santé du genre. Mais la quantité garantit-elle forcément la qualité ? La réussite est-elle au rendez-vous ? Loin de là si on considère le nombre d'auteurs à se frotter à cette catégorie si tentante tant elle réveille chez le lecteur les instincts les plus sombres.

Lire la suite...

L'Offrande Grecque de Philip Kerr. Le Seuil

Kerr4.jpgDisparu soudainement en 2018 à l'âge de 61 ans, Philip Kerr laisse derrière lui une œuvre dense et passionnante qui aura incontestablement marqué le roman historique. Livre posthume, L'Offrande Grecque, dernière aventure de Bernie Gunther, ne fait pas exception à la règle en nous permettant, une fois de plus, de découvrir une part méconnue de l'histoire européenne d'après guerre.

Lire la suite...

Mafioso de Ray Celestin. Le Cherche Midi

celestin.jpgAvec Mafioso, troisième volet de City Blues Quartet, sa quadrilogie du crime, le Britannique Ray Celestin nous plonge dans le New-York de l'après guerre. Après Carnaval qui se déroulait dans les années 1910 à La Nouvelle Orleans et Mascarade dont la toile de fond était le Chicago de la Prohibition, c'est donc à Big Apple que l'on retrouve Ida Davis et Michael Talbot ses héros récurrents.

Lire la suite...

Ne T'enfuis Plus de Harlan Coben. Belfond

HC3.jpgPour l'avoir rencontré près d'une demi douzaine de fois et chroniqué le double de ses thrillers, nous sommes parvenus au fil de ces années à la conclusion qu'Harlan Coben est un auteur bien plus complexe que la critique dans sa majorité veux bien le laisser croire. En effet, le chantre du « roman de disparition » mêle depuis toujours modernité et classicisme, nostalgie et progrès, regret d'un monde disparu et fascination pour l'avenir.

Lire la suite...

Engloutie de Arno Strobel. L'Archipel

Strobel.jpgIle d'Amrum. Mer du Nord. Allemagne. Deux couples guère assortis passent quelques jours sur cette terre hostile battue par les vents. Deux couples réunis par le lien du travail qui tentent vaille que vaille de faire bon ménage. Mais soudain, c'est l'horreur. Un homme et une femme, puis encore deux autres, découverts sur la plage, martyrisés. L'une engloutie jusqu'à la tête, son mari poignardé pendant qu'il assistait, impuissant à la scène.

Lire la suite...

Mort Contre la Montre de Jorge Zepeda Patterson. Actes Sud

Zepeda.jpgEncore sous le coup des ardeurs sportives du mois de juillet, les amoureux du Tour de France s’intéresseront à ce polar singulier dont l'intrigue se déroule lors de La Grande Boucle. En effet, abandonnant ses préoccupations politiques et sociales, Jorge Zepeda Patterson laisse place à sa passion pour le vélo et livre avec Mort Contre la Montre un vrai roman policier pour passionné de la petite reine...

Lire la suite...

- page 1 de 3