Les Obsédés Textuels

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

The Who. Getting in Tune de Jean-Sylvain Cabot. Le Mot et le Reste

Who.jpg29 octobre 1965, le Swinging London pointe à l’horizon quand surgit un groupe bruyant sauvage et explosif du nom de The Who qui signe un hit incendiaire intitulé My Generation. L’année a déjà été marquée par de nombreux singles majeurs tels que Satisfaction des Stones, Help! des Beatles ou Don’t Let Me Be Misunderstood des Animals, mais My Generation est une bombe qui ne ressemble à rien de connu. Plus vite, plus fort, plus lourd semble être la devise de ce groupe très inspiré par la vague mod et qui a pour habitude de détruire son matériel à l’issue de ses concerts.

Lire la suite...

Après la Chute de Dennis Lehane. Rivages

Lehane4.jpgA la différence d’autres ténors du polar (Harlan Coben, Michael Connelly, James Lee Burke…) Dennis Lehane n’écrit jamais le même livre. Entre les différents opus de la série Kenzie et Gennaron, Mystic River ou Shutter Island, Lehane n’est jamais là où on l’attend et semble prendre un malin plaisir à renier les ambiances inattendues qu’il a su créer pour en inventer de nouvelles – tout aussi prenantes. Après la Chute restera comme une de ses productions les plus originales. Roman à énigmes, il nous entraine pendant cent vingt-cinq pages sur une fausse piste.

Lire la suite...

En Marche Vers la Mort de Gerald Seymour. Sonatine

Seymour3.jpgLors de la sortie de Dans Son Ombre il y a près de trois ans, nous avions qualifié le premier roman de Gerald Seymour traduit en France de choc. Seymour imposait, en effet, un nouveau style, un nouveau récit, disons même un nouveau genre. Aujourd’hui, Sonatine Editions qu'on ne félicitera jamais assez pour les perles qu’elle a publiées (S. Mosby, S. J Watson, R. J Ellory, P. Hawkins…) nous propose une deuxième traduction d’un auteur né en 1941, qui a déjà trente-trois romans au compteur et qui, pour tous les lecteurs anglo-saxons, est bien le nouveau John Le Carré.

Lire la suite...

Punk. Les 100 Albums Cultes de Christian Eudeline. Gründ

Punk.jpgQuatre mois après la parution de No Future. Une histoire du Punk de Caroline de Kergariou (lire chronique) voici en quelque sorte sa bande son avec Punk. Les 100 Albums Cultes de Christian Eudeline. En dépit d’une bibliographie étoffée et précédé d’une réputation flatteuse de collectionneur et critique rock, Christian Eudeline a malgré tout longtemps pâti de l’ombre noire de son frère. Sans avoir, à l’inverse de Patrick, été un des acteurs français du mouvement à crêtes, il en est un des meilleurs commentateurs avec en particulier Nos Années Punk paru en 2002 chez Denoël.

Lire la suite...

Ne Fais Confiance à Personne de Paul Cleave. Sonatine

Cleave3.jpgAvec, entre autres, son diptyque Un Employé Modèle et Un Prisonnier Modèle, le Néo-zélandais Paul Cleave s’est imposé comme un des cadors du thriller contemporain et un auteur créatif et pratiquant l’humour noir dans la représentation des serial killers. Ne Fais Confiance à Personne est l’avatar parfait du thriller schizophrénique où vérités et faux-semblant se côtoient en permanence créant ainsi un tissu opaque qui rend prisonnier le lecteur d’une intrigue totalement paniquée. Jerry Grey est auteur de romans policiers et atteint d’un Alzheimer précoce (il a 49 ans) qui tord toute réalité, en particulier celle le désignant comme l’auteur de meurtres inspirés de ses romans et de celui de sa femme pour de mystérieuses motivations.

Lire la suite...

Zero K de Don DeLillo. Actes Sud

Zero-K.jpgLe Cimetière des Consentants...

Difficile de ne pas imaginer qu’à 80 ans passées, Don DeLillo ne livre avec Zero K, une sorte de roman testament ou pour le moins une synthèse de ses principales obsessions.
En effet, que ce soit l’idée insistante de la mort, la fascination des images ou le rôle de l’art, on retrouve dans ce roman crépusculaire tout ce qui fait de DeLillo l’auteur le plus fascinant des lettres américaines.

Lire la suite...

Interview d'Harlan Coben. Octobre 2017

Double_Piege2.jpgA l'occasion de la parution de Double Piège publié chez Belfond, Cedric BRU a rencontré Harlan Coben ami fidèle des Obsédés Textuels.

Lire la suite...

De l'Influence de David Bowie sur la Destinée des Jeunes Filles de jean-Michel Guenassia. Albin Michel

JMGuenassia.jpgPressentant – sans en imaginer l’ampleur – le succès du Club des Incorrigibles Optimistes, nous avions – cinq semaines avant l’attribution du Goncourt des lycéens – interviewé Jean-Michel Guenassia qu’Albin Michel présentait alors comme "un inconnu de 59 ans" et qui allait vite devenir un phénomène de librairie. Discret en même temps qu’ouvert à toute question sur son ouvrage, parfois lointain sans être distant mais surtout habité d’une sorte de force tranquille Jean-Michel. Guenassia nous avait éblouis par sa culture polymorphe et son sens de la conversation.

Lire la suite...

Ils Vont Tuer Robert Kennedy de Marc Dugain. Gallimard

Dugain3.jpgAu fil de livres impeccables, Marc Dugain est devenu une valeur sûre des lettres françaises. Composant la plupart de ses succès à partir d’événements historiques, il est autant fasciné par la saga des Kennedy que par les dommages causés par les guerres et les gouvernements - dictatures comme démocraties. Marc Dugain se sert de l’Histoire comme moteur à explosion de ses passionnantes intrigues. Avec Ils Vont Tuer Robert Kennedy, il revient une fois encore sur les drames de la famille Kennedy et sur ses captivantes coïncidences.

Lire la suite...

Le Triangle d'Incertitude de Pierre Brunet. Calmann Lévy

brunet4.jpgIl y a du Blaise Cendras contemporain chez Pierre Brunet… Écrivain voyageur, viril et secret, il signe avec Le Triangle d’Incertitude – zone d’ombre que la vie toujours nous amène à estimer – son quatrième roman. Après s’être consacré à une splendide boxeuse (Jab) et à l’histoire époustouflante de sa mère (Fenicia voir chronique), ce marginal des lettres revient, comme on se retrouve dans "le cercle rouge", à l’évènement fondateur de sa vie d’écrivain déjà dépeint dans son roman inaugural Barnum, le génocide rwandais.

Lire la suite...

No Future. Une Histoire du Punk de Caroline de Kergariou. Perrin

Kergariou.jpgPunkétude...

On les revoit en 1976 sur la récente chaine TFI à la faveur d’un reportage sensationnaliste portant sur cette inquiétante jeunesse anglaise, les cheveux peroxydés et broussailleux, les corps éthiques et mutilés hérissés de clous, de colliers de chiens et de pinces à nourrice, vêtus de Perfecto lacérés, le visage grimaçant et le doigt tendu entre agressivité et provocation. Oui, les punks…

Lire la suite...

Hérésies Glorieuses de Lisa McInerney. Joelle Losfeld Editions

LmInerney.jpgCe n’est pas tous les jours qu’un premier roman aux accents farouches et décalés, de surcroit à la narration exaltée mettent d’entrée tout le monde d’accord. C’est pourtant le prodige réalisé par Lisa McInerney avec ce tonitruant roman noir Hérésies Glorieuses qui donne le tournis et remet le style au cœur du sujet. L’auteure, sur douée, rameute le souvenir de tous les grands anciens gaéliques et puise autant dans Joyce que Ken Bruen.

Lire la suite...

Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon. Actes Sud

LLafon.jpgDepuis Une Fièvre Impossible à Négocier (Flammarion. 2003) qui nous plongeait dans l’univers violent des Black Blocks, Lola Lafon est un de nos rares romanciers à l’écriture politisée. Après le succès de La Petite Communiste qui ne Souriait Jamais (Actes Sud. 2014), biographie romancée de la gymnaste roumaine Nadia Comaneci, l’auteure s’intéresse à l’affaire Patricia Hearst, cette jeune américaine - petite fille d’un magnat de la presse qui inspira à Orson Welles le héros de Citizen Kane – qui fut enlevée en février 1974 par l’Armée Symbionaise de Libération (SLA) avant de se rallier à sa cause et créer un des plus gros scandales que connut l’Amérique...

Lire la suite...

Au Fond de l'Eau de Paula Hawkins. Sonatine Editions

Hawkins.jpgSans tarder, après l’impressionnant succès planétaire de La Fille du Train, les éditions Sonatine publient Au Fond de l’Eau le second effort de Paula Hawkins. On y retrouve les fondamentaux qui ont fait la réussite de son premier roman : narration polyphonique, étude psychologique serrée et suspense allant crescendo. Pour les amateurs on pense très vite à L’Été des Noyés de John Burnside (Métailié. 2014) Julia, à l’occasion de la mort se sa sœur ainée Nel Abbott dont elle s’est depuis longtemps éloignée retourne à Beckford, petite bourgade anglaise où coule une rivière abritant le sinistre Bassin aux Noyées qui a vu avant Nel nombre de « femmes à problèmes » s’y donner la mort...

Lire la suite...

Dans l'Ombre d'Arnaldur Indridason. Métailié

Indridason3.jpgOn croyait tout savoir du talent si singulier d’Arnaldur Indridason, le maitre du polar islandais qui tel un Simenon nordique diffuse depuis seize romans un charme puissant et lancinant à nul autre pareil : sa subtile approche policière, son habile traitement des rapports humains et son écriture pacifiée s’opposant à l’hystérisation des thrillers anglo-saxons. Pourtant, Dans l’Ombre paru en février dernier et qui s’affiche comme le premier volet d’une Trilogie des Ombres ouvre de nouvelles voies et offre à son auteur l’occasion de revenir sur les années 40 et l’occupation anglo-américaine du petit pays glacé...

Lire la suite...

L'Homme Feu de Joe Hill. JC Lattès

J._Hill.jpg

Lire la suite...

Monstres et Monstruosités de Laurent Lemire. Perrin

Lemire.jpg

Lire la suite...

Le Purgatoire de Chuck Palahniuk. Sonatine

CP8.jpg

Lire la suite...

Noir Sanctuaire de Preston & Child. L'Archipel

PC6.jpg

Lire la suite...

Les Jours Enfuis de Jay McInerney. L'Olivier

Mcinerney3.jpg

Lire la suite...

- page 1 de 8